On se replonge dans les bonbons d’antan

Qui n’aime pas les bonbons ? Il y en a sans doute qui ne sont pas des amoureux, mais avouez que vous aimez quand même les bonbons n’est-ce pas ? Surtout ceux qui ont des saveurs si particulières et qu’on voudrait manger tout au long de la journée. C’est sans doute pour ces raisons que les Français sont considérés comme faisant partie des plus grands consommateurs de bonbons dans le monde. À ce qu’il paraît, la consommation moyenne de bonbon est de 3KG par personne chaque année.

Aujourd’hui, vous vous doutez bien que je vais vous parler des bonbons, mais pas n’importe lesquels ! Les nouvelles générations de bonbons que l’on trouve de nos jours dans les magasins sont très bonnes, mais si vous aviez connu les bonbons des anciennes époques ! De vrais délices ! Sincèrement, vous devriez y goûter un jour, il est toujours possible d’en trouver de nos jours et heureusement, sinon, on serait nombreux à être tristes de ne plus retrouver les bonbons de notre enfance qui nous sont tellement chers. Qui n’a pas un jour chiper quelques sous à maman pour acheter un bonbon chez l’épicier du coin ?

Brève histoire des bonbons

Les bonbons existent maintenant depuis des siècles, mais bien évidemment au tout début des confiseries, ils n’étaient pas les mêmes que ceux que nous avons dans les magasins de nos jours. C’est au XIIe siècle que la découverte de la canne à sucre s’est faite en Europe par les Croisés, ce sera également le commencement de l’existence des confiseries.

À cette époque, le sucre est considéré comme un remède comme les épices ce qui fait qu’il était très cher et réservé aux plus riches. Cela n’a cependant pas empêché l’apparition des confiseries de luxe avec les premiers fruits confits et les marmelades.

C’est à la fin du XIVe siècle que l’Europe organise son commerce de sucre et c’est également à partir de là que le développement de la confiserie fut possible. De nouvelles recettes sont créées pour obtenir des douceurs, la production de fruits confits se développe à l’arrivée des Papes en Avignon et les dragées, les nougats et les pralines voient le jour. À cette époque, on offrait aussi les « drageries » un ensemble de sucres et d’épices à la fin des repas.

Quelques siècles plus tard, les pastilles et les marrons glacés vont aussi faire leurs apparitions. Les confiseurs ont eu le temps de se perfectionner dans leur pratique durant les quelques siècles qui ont suivi la popularisation du sucre en Europe. Les riches bourgeoises et la haute société se donnent ainsi rendez-vous dans les magasins de bonbons.

Au XIXe siècle, le sucre s’est totalement démocratisé grâce à la découverte de la betterave sucrée. C’est ainsi une véritable révolution qui s’opère dans le monde de la confiserie. Avec plus de possibilités et de liberté, les confiseurs n’ont cessé de chercher de nouvelles recettes, de créer de nouveaux bonbons à proposer aux consommateurs. La plupart de ces derniers sont issus des traditions de familles qui ont perduré d’année en année. On peut encore voir certains d’entre eux dans les étagères des magasins de nos jours.

Les bonbons deviennent ainsi de véritables symboles de plaisir avant tout, de gourmandise aussi, mais également de partage, de fête et de convivialité. Au fil des années, la création, la préparation et l’élaboration des bonbons ont pris une grande place dans l’histoire de notre pays. Ils font partie de notre patrimoine et des traditions culinaires que nous conservons jalousement depuis des siècles. Je pense que vous avez remarqué depuis toujours que durant tous les événements que l’on fête, surtout en famille, le bonbon est toujours présent.

Que ce soit durant les anniversaires, les mariages, les baptêmes, Noël ou encore la fête des Mères et la fête des Pères, les bonbons et les confiseries sont devenus des complices de notre bonheur, mais également un bon moyen de passer de bons moments de partage et de convivialité. Pour info, sachez que le plus vieux bonbon du monde n’était autre que les drageries, comme on les appelait dans le temps.

Ce sont les épices de chambres. Il s’agit d’un mélange de graines, de pignons, d’amandes, de la cannelle, et du gingembre enrôbé dans du sucre. Après des repas gargantuesques, les invités les emportaient dans leur chambre pour se régaler avant de dormir, ce sont les ancêtres des bonbons que nous aimons tant aujourd’hui.

Les bonbons stars des années 80

Vous êtes né dans les années 80 ? Vous avez sans doute eu la chance de goûter aux merveilleux bonbons que l’on proposait à cette époque n’est-ce pas ? Ils étaient tellement bons. Heureusement que l’on en retrouve encore de nos jours. Ce sont surtout les enfants de la génération 80 et 90 qui en ont le plus profité. Une minute de silence pour se remémorer vos plus beaux souvenirs ; mangeant des bonbons d’antan et se régalant tout simplement.

back-to-school-950409_1280

Les bonbons des années 80 sont irremplaçables !

Quels ont été les bonbons stars de cette époque ? Sans conteste, en premier il y avait les Frizzy Pazzy. En fait, ce ne sont pas seulement des bonbons, il s’agit de granulés qui claquaient dans la bouche et se transformaient par la suite en chewing-gum délicieux. Il existait différents parfums, dont le cola, mais aussi la fraise qui en plus tachait la langue en bleu ou à la fraise tout simplement. C’est une vraie expérience gustative que de les manger.

Il y avait aussi les Tubble Gum, de petits tubes de chewing-gum à la cerise ou à la framboise qui tachait aussi la langue. N’oublions pas les boules magiques, ce sont des billes qui changeaient de goût et de couleur au fur et à mesure qu’on les suçait pour finir avec un bubble gum au centre, ils étaient vraiment super.

Il y avait aussi les coquillages roudoudou à lécher avec différents arômes. Il y avait également les bonbons à sucer en forme de rouge à lèvres, les graines de tournesol Pipas sans oublier les bracelets ou colliers bonbons, les smarties, les pailles de poudre bonbons Rigolos et bien d’autres encore.

Il y avait tellement de choix de bonbons que l’on ne savait même plus où donner de la tête, on voulait tout manger, tout goûter à l’époque. Vous vous souvenez aussi des pièces de chocolats, de vrais petits plaisirs à l’époque. Ma mère m’en donnait après m’avoir grondé pour me réconforter un peu. Les Haribo Zan, les sucettes de fruits, les boites de crayons chocolats, les sifflets bonbons, les Malabars bien évidemment des chewing-gums avec tattoo, et j’allais oublier la célèbre boisson Tang qui rencontrait un grand succès à l’époque aussi, des tas de bonbons et de sucreries que je n’oublierais jamais.

 Acheter des bonbons d’antan sur Nice

Vous voulez vous offrir un sachet ou plusieurs sachets de bonbons d’antan dans la région de Nice  ? Ne vous en faites pas, vous pourrez facilement trouver une petite confiserie qui propose une large gamme de bonbons anciens que l’on ne peut tout simplement pas oublier. Acheter dans les magasins classiques, c’est toujours un plaisir je trouve, surtout quand on prend le temps de s’émerveiller devant les vitrines et les étagères de bonbons.

rigolos-citron

Retrouvez tous vos bonbons préférés à Nice !

Bien évidemment, pour vous faciliter les choses, vous pouvez tout aussi bien faire des achats en ligne. Il existe de nos jours plusieurs boutiques en ligne proposant des bonbons de votre enfance et à des prix très intéressants en plus. Normalement, la livraison ne prend pas trop de temps, mais attention, à cibler surtout les boutiques qui ont leur centre de stockage ou d’envoi des commandes pas trop loin de chez vous.

Vous pourrez normalement trouver dans ces boutiques toutes les sortes de bonbons que vous appréciez bien dans le temps. Attention, c’est toujours à consommer avec modération, car les calories comme les kilos, bonbons les apportent toujours, bonbon d’antan ou pas !

Si vous avez aimé lire cet article, lisez celui-ci sur les 5 aliments qui vous permettront de prendre soin de votre santé !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *