Animaux et lois, ce qu’il faut savoir

J’ai trouvé l’information un peu insolite, alors j’ai décidé de faire un article dessus : vos animaux ont des droits et vous êtes obligé de les respecter. Ça fait tout bizarre de penser qu’il puisse en être autrement, mais le fait qu’il y ait des lois sur le sujet m’a un peu interpelé.

En fouinant un peu, j’ai donc découvert que c’était en fait somme toute logique, et que ça n’a pas toujours été le cas. Voici donc ce qu’il faut savoir sur les lois sur les animaux.

Votre chien n’est (plus) pas un meuble

Autant que ça puisse vous choquer, les chiens étaient autrefois considérés comme rien de moins que des meubles. Ça ne fait en gros que deux ans que ces braves toutous sont considérés comme des êtres vivants par la loi française.

Heureusement que cette loi stipule aussi que les chiens sont des êtres doués de sensibilité ! Au cas où ça aurait échappé à quelqu’un, un peu comme ces bourreaux malfaisants qui ont secoué la toile en martyrisant un chat.

À ce jour donc, les toutous sont des entités à part entière. De quoi réduire significativement les cas de maltraitance envers les animaux qui subissent bien trop souvent la sauvagerie de l’être humain.

chiens

Un certificat de capacité pour les détenteurs de NAC

Si vous faites partie de ces français qui ont des reptiles ou des bêbêtes un peu particulières pour animal de compagnie, sachez que vous avez besoin d’un certificat de capacité pour pouvoir les garder.

C’est une réponse que le gouvernement a émis face à la tendance qui s’impose de plus en plus. Pas possible donc d’élever un bébé phoque chez vous si vous ne possédez pas le document qui dit que vous pouvez.

Même s’il est difficile de faire entrer un phoque en douce dans l’Hexagone, il est plus simple de vous faire certifier pour la possession d’un iguane que d’avoir à le remettre aux autorités parce que vous n’êtes pas cap (selon eux) de vous en occuper.

La garde du chien pour les divorcés

Quand on n’a pas de gosses, c’est pour le chien qu’on se bat en cas de divorce. Et même si vous avez des mômes, vous n’allez pas pouvoir y réchapper. Mais pour départager, la loi a prévu que le chien du couple revient à celui qui a sorti les billets pour l’acheter.

Pour ceux qui ont des enfants, c’est plus difficile, car le chien pourra être passé à celui qui a la garde des mioches. Mais c’est à la seule condition que ces derniers ont développé des liens avec l’animal.

Latest Comments
  1. Florien

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *